Equiper une porte de garage d'une motorisation



Porte de garage à la française ou sectionnelle ?



De nombreux types de porte de garage sont disponibles. Et chacun a ses qualités et ses inconvénients. La porte de garage battante est la plus économique mais nécessite de la place à l’extérieur pour être manipulée. La porte pliante se compose de vantaux articulés par des charnières ; parfaite si le garage donne sur la rue, elle ne peut guère être motorisée.

La porte basculante s’ouvre en se collant au plafond. Deux types d'ouverture existent pour ce modèle : à bras d’équilibrage et à contrepoids. La porte sectionnelle fonctionne à l’aide de panneaux amoviblescomme un volet roulant qui se place au plafond ou le long d'une paroi. Elle coûte plus cher qu'une porte à la française.

Porte garage battante aluminium

Enfin, la porte de garage à enroulement se compose de lames agrafées entre elles. Ce modèle ne rogne pas sur l'espace mais n'autorise pas d'entrée piéton. A ce sujet, le passage piéton est l'un des facteurs auquels penser dans votre choix. Essentiellement quatre matières composent les portes de garage : en l'occurrence l'alu, l'acier, le bois et le PVC.

Les plus solides se révèlent être celles en acier, mais le PVC se révèle le plus léger et le moins cher. Dernière solution, le bois allie esthétisme et confort thermique. Les acheteurs qui désirent éviter les pertes de chaleur avec un modèle en alu choisiront une porte renforcée. L'entretien est de son côté presque négligeable sur un modèle en polymère ou en aluminium, mais régulier pour les matériaux naturels.

Installer soi-même une porte de garage ?



Certaines portes à l'image de la porte à la française pourront être posées par un bricoleur averti. A l'inverse, certains modèles réclament clairement l’intervention d’un spécialiste, c’est le cas des portes de garage basculantes. D'une manière générale, opter pour un artisan reste avantageux : rapidité, engagement mais aussi TVA réduite sur la porte et la pose... On peut toujours installer une motorisation sur une porte de garage, même si elle est déjà posée.

A vis sans fin, à crémaillère, à bras… Il en existe plusieurs sortes, toutefois, chaque motorisation ne s'installe pas sur toutes les portes de garage. Ainsi, une porte à enroulement accueille un moteur tubulaire et finalement la porte sectionnelle s'équipe avec une motorisation à chaîne. Sans compter l'installation, un système motorisé s'achète entre 150 et 800€, garantissant dans tous les cas confort à la famille mais aussi durabilité à l'équipement.

Porte de garage : la fourchette de prix



Une porte de garage coûte entre 300 et 4000€.

Tout est fonction des dimensions, du type d’ouverture et de la matière utilisée. Les portes battantes sont les plus économiques, alors que les portes en acier se révèlent être les plus onéreuses. Une porte en sapin se paye quelques centaines d'euros, alors que le prix monte jusqu'à plusieurs milliers d'euros pour une porte similaire en bois exotique. Les gammes de prix sont ainsi très larges, en conséquence il convient de déterminer ses envies et son budget.

L'isolation d'un logement passe également par la porte du garage. Si les matériaux naturels sont isolants, on peut aussi faire barrage aux pertes de chaleur causées par une porte en aluminium et de ce fait diminuer sa facture énergétique. Un tel modèle peut notamment être recouvert d’un isolant en laine végétale ou en liège. Les magasins spécialisés proposent des kits d’isolation autour de 40€ et les rails seront protégés avec des joints en caoutchouc.

Notamment si vous restaurer un vieux bâtiment d'un vieil immeuble, il est possible que la porte du garage ne convienne pas aux dimensions habituelles. Si l'écart est petit, il est possible d'adapter un équipement de série mais sinon une porte de garage sur-mesure devra être achetée. Elle sera idéale et assurera en conséquence une meilleure isolation. Dans cette optique, il est essentiel de prendre de nombreuses mesures les plus précises possibles et de demander l'intervention d'un spécialiste agréé.